Malik Bkn | Photographe | Mariage, Naissance, Portrait, Events

Photographe professionnel en Suisse

Le blog de Malik Bkn, photographe actif dans la réalisation de reportages pour mariages et événements, la création de portraits et de photos architecturales.

Retrouvez ici mes derniers articles!

 

 
 

Mariage B&Z

 

C'est avec beaucoup de beaux souvenirs en tête que j'ai le plaisir de vous présenter aujourd'hui quelques images d'un mariage que j'ai eu l'occasion de couvrir, avec à la clé quelques lectures d'images qui m'ont touchées, et qui me convainquent à chaque fois que je les vois du potentiel évocateur de la photographie. A nouveau, je remercie infiniment les Mariés qui m'ont fait confiance, et que je considère aujourd'hui comme des amis! Leur proximité et ces petits gestes affectueux qu'ils ont l'un pour l'autre sont à mes yeux le plus bel exemple de ce que l'on peut appeler l'Amour!

 
 
Reportage photo mariage B&Z_46.jpg
 
 

Le mot "photographie" provient du grec ancien, photos pour lumière, clarté, et graphein pour peindre, dessiner, écrire. La photographie est donc l'écriture de la lumière sur un support. Mais je pense pour ma part qu'elle est l'écriture de beaucoup d'autres choses. Prendre une photographie, c'est à mon avis écrire la vie, toutes ces choses qu'on peine à définir mais que l'on ressent fortement quand elles nous traversent. On peut voir bien plus de choses que ce que la lumière seule peut nous montrer. Cet aspect me fascine, car dès le moment où on réalise ça, on comprend la véritable portée d'une image et on lui donne naturellement la valeur qui est sienne. 

Les mariages comme celui-ci sont de magnifiques occasions de s'en persuader... 

 
 
 
 

On a l'habitude de penser que quand le temps passe vite, c'est que l'on apprécie le moment qu'on est en train de vivre. C'est vrai, mais en photographie, on ne peut pas résumer l'intensité d'un moment au nombre de photos qu'on a réussi à en capturer, c'est plutôt l'inverse. Je suis toujours étonné en sortant d'une séance de prise de vue de constater le nombre de photos sur mon appareil, et surtout le nombre de photos qui ne disent pas la même chose, qui parlent d'un instant différent, d'un bout d'histoire qui est lié au précédent mais sans lui ressembler. Dans ces moments, je me dis: est-ce qu'on a vraiment vécu tout ça, en l'espace de si peu de temps? Ce genre de réflexion me convainc dans l'idée qu'on ne peut pas proposer un travail photographique en promettant au client, le principal concerné, un nombre défini de photos. Ca ne fait pas de sens. Soit c'est supprimer des moments qui vaudraient sûrement la peine qu'on les conserve, soit c'est au contraire rendre des photos par nécessité, au risque de rendre des photos qui ne sont que des images. Pour cette raison, je pense que le photographe se doit d'avoir une vision globale de son travail, et de rendre un projet qu'il estime complet, représentatif de la journée, quel que soit le nombre de fichiers qu'il transmettra.

 
 
Reportage photo mariage B&Z_02.jpg
 
 

"Quand un homme et une femme sont mariés, ils ne font plus qu'un. La première difficulté est de décider lequel. "
George Bernard Shaw

 
 
 
Bruna&Zouhir-86.jpg
 
 
 

Une fois la cérémonie passée, c'est à l'extérieur que nous nous sommes retrouvés, le sourire croché sur les lèvres de chacun. J'aime ces moments où l'intensité prend le dessus sur la banalité, où la force de l'instant vient justement du fait qu'il ne se reproduira plus. Pour un photographe, ce sentiment est très stimulant, car il l'appelle à utiliser tous ses sens, à ressentir le moment à une vitesse folle. Chaque évènement devient alors une exception, et en tant que telle une occasion à ne pas râter. En contre-partie, la difficulté est de savoir accepter que des choses nous échappent. Mais quand une autre occasion se présente, le regret de ne pas avoir pu saisir la précédente est très vite oublié. Un reportage de mariage ne pourra jamais être exhaustif, ce n'est pas là son but premier. Ma vision du reportage repose d'avantage sur la capacité à retirer l'essence de ce qui fait qu'un moment est particulier. Saisir un seul de ces instants, c'est déjà donner une vision du tout.

 
 
Parfois, la séquence d'images parle plus que l'image seule, parce qu'elle entraîne avec elle l'idée de mouvement, de temporalité, et elle laisse au spectateur la liberté de combler ce qu'il y a entre les images. Dans des cas comme celui-ci où les prises de vue sont très rapprochées, un petit "stop-motion" se crée dans l'imaginaire du spectateur. La question de la séquence d'images est très intéressante, et elle fera l'objet d'un prochain article qui traitera de la manière de "présenter ses images".

Parfois, la séquence d'images parle plus que l'image seule, parce qu'elle entraîne avec elle l'idée de mouvement, de temporalité, et elle laisse au spectateur la liberté de combler ce qu'il y a entre les images. Dans des cas comme celui-ci où les prises de vue sont très rapprochées, un petit "stop-motion" se crée dans l'imaginaire du spectateur. La question de la séquence d'images est très intéressante, et elle fera l'objet d'un prochain article qui traitera de la manière de "présenter ses images".

 
 
 
 
 
 
Reportage photo mariage B&Z_15.jpg

L'image ci-contre me fait penser à vous parler d'une petite anecdote amusante. Alors que je prenais mes photos dans le "feu de l'action", mon attention a été attirée par cette scène où les Nouveaux Mariés se faisait prendre en photo par le polaroid qu'une de leurs invitées avait dans ses mains à ce moment-là. Déjà, je me régale de ce genre d'instants que je trouve profondément vrai et spontané, alors je saute sur l'occasion pour déclencher ma photo. Pourquoi prendre simplement les Mariés qui s'embrassent, quand on peut aussi avoir leurs invités qui participent à l'action! (et, accessoirement, parce qu'on aura aussi l'occasion de faire une séance plus privée avec les Mariés plus tard dans la journée...). La photo est prise, je suis satisfait par l'ambiance générale, le cadrage qui nous fait nous promener dans l'image, les regards qui s'échangent, tous ces éléments qui rassemblés font naître une petite histoire au sein de l'instant figé. 

 

 

Quelques semaines plus tard, alors que j'allais au domicile des Mariés pour leur faire découvrir les photos, j'ai eu la surprise de voir, affichée sur leur mur, la photo justement prise au Polaroid. Considérées individuellement, ces photos sont déjà pleines de sensibilité, à tel point que je ne saurai dire laquelle des deux photos dégage le plus d'émotion. Autant la photo "amateure" prise par l'invitée est si vraie, si naturelle, si sincère, autant les deux images mises côte à côte s'enrichissent entre elles. C'est là une belle opportunité qu'offre la photographie, parce qu'elle fait naître des surprises, des rencontres parfois étonnantes au moment où on ne s'attend le moins.

 
 

En route pour l'apéro...

 
 
mariage direction apéritif couple wedding
 
 
 
 

Nous nous sommes ensuite mis en route en direction de la salle dans laquelle un apéritif était préparé pour l'occasion. Le plus difficile lorsqu'on photographie des sujets qui bougent, c'est d'être à la fois devant eux et derrière eux. La seule solution est alors de se déplacer rapidement, sans pour autant casser le rythme général en brusquant les invités ou les Mariés. Savoir se faire à la fois discret et furtif devient alors un véritable parcours du combattant, mais le jeu en vaut la chandelle pour avoir des points de vue variés, quitte à prendre le risque d'avoir quelques courbatures le lendemain...

 
 
 
 
 
 

L'image qui suit me plaît beaucoup, car sa lecture ne se limite pas au premier regard qu'on porte sur elle. Ce premier regard, c'est celui qu'on pose naturellement sur la personne en face de nous, derrière le vitrage. Ce premier geste est d'autant plus naturel que cet homme est centré dans le cadrage, le regard portant au loin. On aperçoit dans un second temps cette lueur orangée qui nous fait nous concentrer sur le reflet de la vitre. J'aime beaucoup ce passage, car si l'on se concentre un peu, on arrive à faire totalement abstraction de ce qui se passe au travers du vitrage et on voit le paysage du lac, des montagnes et des nuages comme si c'était une seule photographie. Dans ce paysage, on aperçoit une silhouette au centre, la mienne bien sûr, en train de photographier l'intérieur. On suit alors ce reflet qui nous ramène vers le centre de l'image pour poser à nouveau notre regard sur le visage de l'invité derrière la vitre, la boucle est bouclée. Je vous invite à passer quelques secondes sur cette image pour faire à votre tour ce chemin qui nous prouve qu'une image n'est souvent pas qu'un instantané d'un moment précis, mais qu'elle peut parfois nous donner une plus grande temporalité que plusieurs images mise côte à côte à la façon d'une vidéo...

 
 

Venons-en ensuite à la partie dont tout photographe de mariage raffole: la séance "Bride & Groom".

Ce moment est particulièrement unique dans la journée, comme hors du temps, où l'on quitte l'euphorie de la célébration pour prendre un instant dans l'intimité, loin des regards. Que cette séance des Jeunes Mariés dure 15 minutes ou une heure, elle est toujours une coupure dans la journée où le temps semble véritablement s'arrêter. En tant que photographe, je vis ce genre de moments comme un petit privilège, où l'on se retrouve seul à seul avec les deux stars de la journée. Il est aussi un moment magique par le fait que, éloignés de la foule, les Mariés profitent de ces quelques minutes pour être ensemble, se regarder, échanger des paroles, au final: se donner un peu d'eux-même. C'est donc naturellement que les photos des Jeunes Mariés se différencient de toutes les autres photos, par le fait qu'elles dégagent elles-aussi une atmosphère complètement différente. C'est un peu comme l'entracte au cinéma, où l'on met un pied en dehors du film, on 

 
 
 
 

Un rayon de soleil pour terminer la journée

Alors qu'il avait été couvert et pluvieux toute la journée, le ciel s'est permis le temps de quelques minutes de se dévoiler légèrement, juste ce qu'il fallait pour nous permettre d'avoir une belle lumière orangée qui vienne baigner cette fin de journée. Dans ce genre d'instants, je me dis qu'un petit rayon de soleil vaut certainement beaucoup plus qu'une journée entière ensoleillée. Tout à coup, on apprend à apprécier ce que l'on a à disposition, et on veut en tirer parti le plus possible. La météo est un facteur aussi imprévisible qu'inspirant, qui nous pousse dans chaque situation à nous adapter. En tant que photographe, je n'ai jamais d'attente concernant le temps qu'il fera pour une séance photo, et quand bien même j'en aurais, j'espérerais que ces attentes ne se réalisent pas pour que je puisse être surpris, et produire des photos auxquelles je ne me serais pas attendu.

 
 
 
 

Nous avons terminé la séance sur ce petit banc, abandonnant la magnifique perspective de l'allée d'arbres pour nous concentrer sur quelque chose de plus simple, de plus intime, de plus proche des Mariés et de ce que leur union pourrait représenter à leurs yeux. Le choix d'un cadrage plus serré et plus direct permet alors de se concentrer sur d'autres choses. On apporte alors de l'attention aux postures, aux gestes, aux expressions discrètes du visage, à toutes ces choses qui mises ensemble sont la raison pour laquelle les Mariés ont décidé de s'unir. Le plus beau à mes yeux, c'est lorsque tout cela se fait de façon très naturelle. On n'est alors plus seulement photographe, on devient un témoin privilégié.

 
 
 
couple mariage banc wedding bride groom
couple mariage bride groom wedding banc
 
 
 
 
 
 

Voilà, j'espère que ce moment de partage vous aura apporté une autre vision de la photographie en général, mais aussi de l'approche que l'on peut avoir sur sa propre façon de photographier. Bien sûr, chaque photographe développe une démarche qui est sienne, mais je pense qu'il est important de mettre des mots sur son travail, car cela permet d'y voir plus clair dans ce pourquoi l'on oeuvre, ce qui nous touche et que l'on cherche à transmettre par le biais de nos images. J'apprend chaque jour un peu plus que lire une image est un processus qui peut prendre beaucoup de temps, c'est là un peu la magie de la photographie. Il suffit pour cela de voir le nombre de livres et d'articles qui traitent de photographies célèbres, à croire qu'on pourra en parler sans fin. 

Je remercie à nouveau mes magnifiques Mariés ainsi que vous tous qui auraient pris le temps pour lire cet article jusqu'au bout et je vous dis à très bientôt pour de nombreux autres sujets qu'il me tarde de vous faire partager!

Take care les amis!

 
 
 
goodbye wedding mariés mariage marche